02-08-2017 : l’armée des guerriers en terre cuite

Pour la voir, cette huitième merveille du monde (parmi toutes celles qui prétendent l’être), il faut le mériter. Se lever tôt, prendre le minibus avec 2 autres touristes français et la guide. Jusque-là ça nous semblait bien parti. Ensuite, ça a été moins direct. On a dû s’arrêter 500 mètres plus loin pour attendre d’autres touristes … mais notre minibus est plein. 10 minutes plus tard, tout le monde s’entasse dans minibus plus grand. Et c’est parti pour 1 heure de bouchon sous une température extérieure de 36°C et une clim qui fonctionne à peine. On a eu bien chaud. Une halte commerciale dans une usine à soldats en argile et nous repartons pour une heure de bus.

Cocons de soie

A l’arrivée on a eu droit à une démonstration d’arithmétique de la part de notre guide qui a dû s’y reprendre en 3 fois pour fournir en ticket les passagers du bus.

L’armée en terre cuite a été découverte en 1974 par un fermier qui creusait un puits. L’exposition se fait sur 3 secteurs de fouille, dont le premier est le plus vaste et le plus intéressant. Nous faisons les 3 avec un temps libre minuté pour la visite.

On ne se rend pas compte de la taille. 140 cm d’après le guide.

Le déjeuner amoncelle les plats sur table à plateau tournant. Les touristes européens doivent se discipliner entre eux pour laisser les autres convives de la table se servir.

Le retour fut plus rapide, les bouchons sont beaucoup moins denses dans ce sens et à cette heure.
Pour achever la journée, les garçons restent dans leur chambre tandis que nous allons voir les traditionnelles Tour du Tambour et Tour de la Cloche et les rues du bazar musulman, l’une dédiée à la nourriture : brochettes, nougat, hamburger chinois, les autres aux babioles et articles de contrefaçon.

Tour de la cloche, annonce l’ouverture des portes de la ville

Tour de tambour, annonce la fermeture des portes de la ville (ou l’inverse)

Les maillets servent à aplatir la pâte de sucre/caramel

Pour le repas du soir, nous nous retrouvons dans un restaurant spécialisé dans l’écrevisse, mais nous l’avons compris un peu tard lorsque nous avons attendu vraiment longtemps notre plat de poulet. Comme à chaque fois nous créons l’attraction. Cette fois-ci le serveur était tellement distrait qu’il a oublié de nous donner les bols pour le riz. Mais il a vite réagi quand il nous a vu mettre le riz dans le récipient destiné à recevoir les écrevisses.

One Reply to “02-08-2017 : l’armée des guerriers en terre cuite”

  1. Ça doit être impressionnant ces statues en terre cuite. Les photos sont toujours aussi belles.
    Nous partons ce matin pour La Ravoire.
    Bises

Les commentaires sont fermés.