16-8-2011 : la dernière journée complète

Nous avions décidé de faire une sortie snorkeling, puis d’aller sur l’île aux tortues.
Il faut partir assez tôt, pour ne pas griller, et rentrer se doucher avant de rendre les chambres.
Vers 7h30, Laurent et les garçons sont prêts à commander le breakfast, pendant qu’Hélène et Amandine vont au mini-mart juste à côté pour compléter le petit déjeuner trop léger pour les appétits d’ogre des enfants.

Nous avons attendu jusqu’à 8h20 pour être servi ! Et le serveur n’avait rien compris encore un fois ! Nous qui voulions partir à 8h30 au plus tard …
Nous sommes partis en bateau (après, bien entendu, les traditionnels questions sur les enfants. . . ), équipés de masques, tubas et palmes pour les plus grands, les garçons ayant des pieds trop petits – eux, ils avaient un gilet de sauvetage pour compenser.

Sur le site de snorkeling, Hélène saute la première, suivie d’Amandine, et de Timothée. Timothée panique, il n’a pas pied, on ne l’avait sûrement pas assez prévenu, il s’agrippe à Hélène, prêt à l’étouffer. En même temps, Hélène voit un bateau qui s’approche un peu vite d’Amandine. Elle prévient Amandine, qui panique elle aussi et vient s’agripper à Hélène … qui boit pas mal de bonnes tasses en essayant de se dégager des 2 paniqués tout en leur laissant la tête hors de l’eau!
Laurent est arrivé pour arracher Timothée à sa mère (déjà pas facile en temps ordinaire alors là!) pendant que 2 personnes d’un bateau d’à côté ont plongé et ont calmé Amandine, qui n’a plus voulu retourner dans l’eau.

Après, tout le monde -sauf Amandine- a vraiment apprécié admirer les poissons. Les garçons ne voulaient plus remonter sur le bateau. Augustin nous demande si on est obligé de venir jusqu’en Indonésie pour faire du snorkeling, ou si on peut en faire plus près de chez nous.
Nous sommes ensuite allés sur l’île aux tortues. Et les enfants ont beaucoup aimé.

Nous sommes rentrés à l’heure pour le check-out, et avons pris un taxi jusqu’à notre dernier hôtel, près de l’aéroport.
Ça sent la fin des vacances.
Il faut quand même tester la piscine, sur le toit de l’hôtel cette fois-ci, juste entre l’antenne satellite, celle de la télévision et les antenes relais des réseaux GSM. Mais tout à fait convenable.

Enfin, pour bien terminer nous sommes allés dîner sur la plage de la baie de Jimbaran dont les restaurants de poissons sont réputés dans tout Bali. Nous avons choisis nos poissons, crabes, langoutines et autres crustacés -vivants pour la plupart  - qui sont allés se faire cuisiner pendant que sirotions nos drinks sur la plage à la lueur des bougies. Ce fut un vrai festin pour tout le monde. Finalement, Timothée a préféré ce resto au warung!
Les vacances se terminent, demain on fait les sacs.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

15-8-2011 : encore la plage !

Le petit déjeuner est à la hauteur de nos premières impressions sur l’hôtel : vraiment pas terrible. Service super lent, quantité microscopique comme diraient les enfants et en plus la deuxième tasse de café, même pas bon, coûte 15 fois le prix d’un café normal !!!
Nous n’avons pas fait grand chose autre que la plage. Laurent est allé se renseigner pour faire une sortie snorkeling.
Devant l’insistance de Timothée nous sommes retournés dans le petit warung, où il a pu commander son « nasi goreng ayam », celui qui est « trop bon » . Cette fois, le rat a bien faillit tomber dans le wok. . . Il a dû se cramer un peu le pelage au passage!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

14-8-2011 : fini le confort

Bon, il faut revenir à la réalité (dommage …).
L’hôtel suivant est plutôt spartiate, et là, c’est l’eau froide qu’il n’y a pas! (quand il y a de l’eau. . . L’électricité fait aussi parfois défaut!)
La piscine est grande comme un bassin et tellement sale que les lumières intérieures se voient à peine. Les enfants ont tout de suite dit qu’ils ne se baigneraient jamais dedans. C’est tant mieux, Hélène n’aurait pas voulu de toute façon!
Oui, mais que faire alors?
Nous sommes allés à la plage, c’est tout ce qu’il y a à faire, puis au marché de Badung où Hélène a retrouvé les bonnes odeurs des marchés de Manille. On comprend pourquoi elle préférait y aller tôt le matin, avant que le soleil n’en rajoute. Les enfants n’ont pas apprécié et ont été un peu dégoûtés quand on leur a dit que ce qu’ils mangeaient venait de là.
Ça ne leur a pourtant pas coupé l’appétit pour le soir.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

13-8-11 : une journée difficile!..

Journée difficile…
Nous sommes allés à la plage avec le service voiture de l’hôtel. Il fallait y aller le matin pour pouvoir se baigner dans de bonnes conditions : mer pas trop loin , soleil pas trop chaud
Après un petit tour dans les commerces pour acheter de quoi déjeuner dans notre cour près du jaccuzi (. . . ) nous sommes revenus avec la navette à touristes de Bali collection (la zone commerciale où nous avions fait nos courses).
Pique-nique à base de friandises au durian, beignets de crevettes au goût trop prononcé pour Hélène et même pour Augustin (plus étonnant)
Ensuite, piscine.
Nous avons dîné dans la rue. On a de base une portion de riz. Les plats sont prets dans une vitrine, et on montre ce qu’on veut rajouter au riz. Les enfants se sont régalés, mais Augustin nous a dit qu’il préférait le buffet du petit déj,car on pouvait se reservir! Et bien là, on lui a dit d’aller redemander ce qu’il voulait. Il n’a pas osé, mais ne s’est pas fait prier pour manger ce qu’il a demandé à Laurent d’aller chercher.
Je crois que maintenant on peut manger n’importe où.

Posted in Uncategorized | 1 Comment

12-8-2011 : une étoile de plus

Aujourd’hui, on change encore d’hôtel. Le check out se fait au plus tard à midi, on va en profiter encore un peu.  (surtout les enfants! ) ils sont passés de la piscine à la plage jusqu’à 11h, heure à laquelle on leur a demandé de se sécher. Augustin est décidemment sans surprise: presque sec, il n’a pas résisté à un dernier petit plongeon. . . .
Transfert d’hôtel en taxi. Pas le temps de poser nos sacs, on se retrouve avec le « welcome drink » entre les mains, mais c’est trop dur pour Timothée de faire passer par la paille les pépins des fruits de la passion (c’est vrai, pas très au point leur affaire).
Nous trouvons des chambres magnifiques! Les 2 prochains jours vont sûrement se passer dans des conditions difficiles ! …
Nous avons profité de la piscine, et sous pretexte de venir proposer un massage à Hélène, la réceptionniste est venue satisfaire sa curiosité. La question tombe au bout de 3 secondes: ce sont vos enfants? Non! C’est notre déjeuner! Ca devient un peu pénible.
La dernière fois, qu’on a posé la question à Laurent, on lui a dit « regarde toi, regarde les! comment c’est possible? Laurent a regardé le ciel en disant c’est comme ca. Là, on lui a tapoté l’épaule en regardant Hélène de travers et en disant « ben si tu y crois. . . »
Ensuite, un petit tour à la plage, où les enfants ont fait des châteaux, car c’était marée basse.
Pour le dîner, nous avons demandé à un taxi de nous déposer dans un resto simple, pas un truc pour touriste. Il a choisi un restaurant de seafood, « very clean ». Un peu trop clean pour nous. On a préféré aller quelques mètres plus loin, dans un endroit moins aseptisé, mais quand même. . .
Le soir, en laissant les enfants dans leur chambre, Augustin insiste pour qu’on essaie le téléphone de chambre à chambre, ce qu’on fait presque dès que nous rejoignons notre chambre. Personne ne nous répond. Laurent retourne voir les enfants, pensant que ca ne marchait peut etre pas, et qu’ils allaient attendre ou s’inquièter! En fait, ils dormaient déja tous les trois! Trop dures les vacances!

Posted in Uncategorized | 1 Comment

11-8-2011 : on s’habitue au luxe

Petit déjeuner en bord de mer, encore une fois seuls au resto. Ici, les enfants de moins de 12 ans ont le breakfast offert. Je pense qu’après notre passage la réglementation va changer! . . .
Les enfants sont allés sur la plage pendant que les parents finissaient, et quand nous sommes allés les rejoindre Timothée avait le bas du short tout mouillé, donnant comme excuse que la mer était haute par rapport à la veille au soir! Il sécha pendant la promenade en bord de mer vers le sud, pendant laquelle nous avons vu plein d’écureuils.
L’après-midi, à la piscine, Augustin devient champion en plongeons, goûter pique-nique dans le jardin privatif (tartines de beurre de cacahuète au chocolat. . .)
Ensuite, sieste pour Laurent, DS pour les enfants, et massage pour Hélène.
Puis, piscine à nouveau (la mer était trop basse) puis ramassage de coquillage.
Nous sommes retourné dans notre petit « warung » pour le dîner, et comme tout endroit qui n’est pas fait pour les touristes, nous y avons vu un rat. Comme dit Laurent, c’est que la nourriture y est bonne! Ben oui. Timothée a encore tout mangé!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

10-8-2011 : en route vers les plages

Départ de l’hôtel, sac au dos vers 10h. En faisant le « check out » , on nous demande
- »the driver is already here? »
- »no driver, bemo! »
ça surprend dans ce genre d’hôtel.
En fait, après 400m en direction des bemos, on a négocié un taxi pour un prix qui nous semblait raisonnable, pour aller à Nusa Dua, station touristique de luxe. Sur plusieur km de côte, il n’y a que des hôtels grand confort. Le nôtre n’échappe pas à la règle, mais par chance est à dimension humaine.
Nous avons un cottage 2 chambres avec connecting door et jardin clos, tout près d’un petit bassin avec des tortues et des poissons chat, et bien sûr, Augustin y a poussé sa soeur pour savoir s’il ne s’agissait pas plutôt de pihranas…
Hélène flashe encore sur la salle de bain, en partie à ciel ouvert.
Nous avons fait une promenade en bord de mer vers le nord, puis piscine et plage. Le soir, pour le repas, on trouvait tous ces grands resto sans « authenticité ». Nous avons trouvé par hasard un « warung » qui a en croire leur tête n’avait jamais servi de touristes. Nous avons eu une portion plus qu’honnête pour un prix dérisoire, cuisiné à l’indonnésienne « pour de vrai ». En sortant, Timothée nous a fait remarquer que c’était le première fois qu’il finissait son assiette!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

9-8-2011 : deuxième journée a Bali

Après un petit déjeuner sur notre terrasse, au milieu d’un jardin magnifique comme le sont tous les jardins à Bali, nous sommes allés déposer nos sacs à l’hôtel, réservé depuis longtemps celui-là, pour le soir suivant. Ils étaient very sorry que nos chambres ne soient pas prètes (il était 9 heures!) et ont été ravis de savoir qu’on souhaitait juste déposer nos bagages et revenir dans l’après midi. On a eu droit au « welcome drink » et nous sommes allés faire une promenade dans les rizières. Nous sommes revenus par le marché (à touristes) d’Ubud, et nous avons fait comme tous les touristes : acheter quelques souvenirs que nous sommes certains d’avoir bien négociés. Ensuite, nous sommes rentrés à l’hôtel faire une après-midi piscine pour le plus grand plaisir des enfants.

Le soir, nous avons dîné devant des danses balinaises.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

8-8-2011 : en route pour Bali

Au petit déjeuner, le personnel nous regardait bizarement. Ils regardaient les registres, nous comptaient, le refaisaient encore une fois. Oui, nous avions une chambre pour 4 et nous déjeunions à 5. Mais depuis l’absence de WiFi de la veille, ils n’osaient rien dire. Ils ont fini par demander à Hélène combien nous étions ( il n’y avait que nous au restaurant!) et elle a tout de suite annoncé un extra breakfast à leur grand soulagement. Ils lui ont apportaient la note à elle, en évitant méticuleusement Laurent.
Nous sommes allés prendre le ferry pour Bali, environ une heure de traversée, suivi d’un « bemo » pour Denpasar (2h30 à manger de la poussière). À Denpasar, nous avons fait une pose casse-croute, avant de prendre un taxi pour Ubud.(1h encore!)
Nous nous trouvions dans un monde nettement plus civilisé, mais beaucoup trop touristique à notre goût.
Nous avions changé de fuseau horaire, et il nous restait donc moins de temps pour trouver une chambre, n’ayant pas réservé pour ce soir là. Il y a énormement d’hôtel à Ubud, mais il était déjà 17h30, et au bout de 7 ou 8 « sorry it’s full » on commencait à trouver nos sacs un peu lourds (surtout Timothée. . .)
Une personne nous a alors dit qu’elle avait une chambre « chez l’habitant ». Nous sommes allés voir, et nous avons décidé que c’était mieux que de passer la nuit dehors. On nous a même mis un extra bed assez large! Bon, il n’y avait pas l’eau chaude, et Augustin et Laurent ont eu un peu de mal …
Nous sommes maintenant sur Bali, ile majoritairement indouiste (shivaïque ;-) ) .Il n’y a plus indiqué la direction de la Mecque (kiblat) dans les chambres, mais surtout, nous n’aurons plus les prières de la mosquée en pleine nuit. (nous recupérons les coqs!)Ici, il y a des offrandes déposées un peu partout.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

L’ascension du Kawa Ijen

Lever 5h. (c’est quand les vacances?!)
En fait, nous étions réveillés bien avant, car beaucoup de personnes se faisaient réveiller à 3h30 et ils ne font pas ça discrètement.
Départ 5h30 pour le Kawa Ijeen. Il fait frais et il y a même de la buée sur le pare-brise. 45 min de voiture, 1 h30 de montée, (3km5 environ). Nous croisons des porteurs de soufre (et des singes!). Ils remontent du fond du cratère et descendent au point du déchargement environ 75 kg de soufre à la fois et sont payés 600 Rp par kg)
Arrivés en haut, le spectacle est splendide: immense lac de cratére en contre bas, duquel on extrait le soufre. Au sommet, un francais m’entend dire « Augustin » et lui demande si c’est lui qui avait écrit son nom dans la cendre du Bromo. Oui, c’était bien lui. Décidement, il y a beaucoup de francais en vacances en indonesie, et beaucoup font le même parcours que nous. (on a même croisé des personnes qui étaient dans le même avion que nous)
Nous avons déjeuné de retour à la voiture, et dans la « breakfast box » préparée par l’hotel, on découvre un mignon petit cafard! C’est le premier qu’on voit en plus d’une semaine, il était tout petit (on a connu plus dodu. . ) et j’étais surprise de ne pas en voir avant.
Sur la route de banyuwangi nous avons vu d’autres plantation de café (mais du robusta) des plantations de caoutchouc, et de canelle.
L’après midi, piscine à l’hotel. Plutot sympa l’hôtel. . N’ayant pas déjeuné, nous décidons d’aller prendre un goûter au restaurant de l’hôtel, et de profiter du WiFi. 

Et bien le WiFi ne fonctionnait pas, le Pc n’était pas connecté à Internet. Comme le manager était rentré chez lui, ils ne pouvaient rien faire. Même la menace « no manager, no payment » n’y a rien fait, enfin immédiatement …

Posted in Uncategorized | Leave a comment