12-8-2011 : une étoile de plus

Aujourd’hui, on change encore d’hôtel. Le check out se fait au plus tard à midi, on va en profiter encore un peu.  (surtout les enfants! ) ils sont passés de la piscine à la plage jusqu’à 11h, heure à laquelle on leur a demandé de se sécher. Augustin est décidemment sans surprise: presque sec, il n’a pas résisté à un dernier petit plongeon. . . .
Transfert d’hôtel en taxi. Pas le temps de poser nos sacs, on se retrouve avec le « welcome drink » entre les mains, mais c’est trop dur pour Timothée de faire passer par la paille les pépins des fruits de la passion (c’est vrai, pas très au point leur affaire).
Nous trouvons des chambres magnifiques! Les 2 prochains jours vont sûrement se passer dans des conditions difficiles ! …
Nous avons profité de la piscine, et sous pretexte de venir proposer un massage à Hélène, la réceptionniste est venue satisfaire sa curiosité. La question tombe au bout de 3 secondes: ce sont vos enfants? Non! C’est notre déjeuner! Ca devient un peu pénible.
La dernière fois, qu’on a posé la question à Laurent, on lui a dit « regarde toi, regarde les! comment c’est possible? Laurent a regardé le ciel en disant c’est comme ca. Là, on lui a tapoté l’épaule en regardant Hélène de travers et en disant « ben si tu y crois. . . »
Ensuite, un petit tour à la plage, où les enfants ont fait des châteaux, car c’était marée basse.
Pour le dîner, nous avons demandé à un taxi de nous déposer dans un resto simple, pas un truc pour touriste. Il a choisi un restaurant de seafood, « very clean ». Un peu trop clean pour nous. On a préféré aller quelques mètres plus loin, dans un endroit moins aseptisé, mais quand même. . .
Le soir, en laissant les enfants dans leur chambre, Augustin insiste pour qu’on essaie le téléphone de chambre à chambre, ce qu’on fait presque dès que nous rejoignons notre chambre. Personne ne nous répond. Laurent retourne voir les enfants, pensant que ca ne marchait peut etre pas, et qu’ils allaient attendre ou s’inquièter! En fait, ils dormaient déja tous les trois! Trop dures les vacances!

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to 12-8-2011 : une étoile de plus

  1. Ryckelynck Monique says:

    Je crois que ces vacances ne sont pas pretes d’être oubliées, c’est génial . Nous apprenons de notre coté à connaitre un peu l’Indonésie en suivant la carte.
    A très bientôt
    Je vous embrasse bien fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>