14-8-2011 : fini le confort

Bon, il faut revenir à la réalité (dommage …).
L’hôtel suivant est plutôt spartiate, et là, c’est l’eau froide qu’il n’y a pas! (quand il y a de l’eau. . . L’électricité fait aussi parfois défaut!)
La piscine est grande comme un bassin et tellement sale que les lumières intérieures se voient à peine. Les enfants ont tout de suite dit qu’ils ne se baigneraient jamais dedans. C’est tant mieux, Hélène n’aurait pas voulu de toute façon!
Oui, mais que faire alors?
Nous sommes allés à la plage, c’est tout ce qu’il y a à faire, puis au marché de Badung où Hélène a retrouvé les bonnes odeurs des marchés de Manille. On comprend pourquoi elle préférait y aller tôt le matin, avant que le soleil n’en rajoute. Les enfants n’ont pas apprécié et ont été un peu dégoûtés quand on leur a dit que ce qu’ils mangeaient venait de là.
Ça ne leur a pourtant pas coupé l’appétit pour le soir.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>