Le départ : ça commence fort

En quelques mots : une partie de notre vol a été annulée. Il s’agit de la partie Kuala Lumpur – Yogyakarta. Il a fallu 2 heures à l’hôtesse pour finalement nous trouver une solution avec une escale supplémentaire et seulement 2 heures de retard a l’arrivee.

C’était trop beau, à l’arrivée, aucun de nos bagages, et 3 sur 5 annoncés sur le vol suivant. Résignés nous nous rendons à l’hôtel, un peu à l’étroit dans nos habits de voyage face à la piscine et aux 30 degrés. Finalement, apres une petite balade en ville, aujourd’hui Vendredi ce n’est pas le meilleur jour dans un pays musulman, nous voyons arriver une personne de l’aéroport avec nos 5 bagages, enfin du service !!!

 

 

 

 

 

Quelques anecdotes qui ont égréné la journée :

  • l’hôtesse dans l’avion qui cherche les parents de 3 petits philippins assis côte à côte (c’est interdit de mettre 3 enfants côte à côte, et l’hôtesse se demande se qu’Hélène veut quand elle s’approche d’elle)
  • la taxe d’aéroport – qu’on ne connaissait pas et qu’un gentil passager a payé en roupies en échange de dollars
Posted in Uncategorized | Leave a comment

La première journée presque normale

La journée commence plutôt bien : nous trouvons 2 conducteurs de pousse-pousse qui nous proposent de nous prendre en charge pour la journée à un tarif qui nous semble raisonnable.
Nous visitons d’abord le palais du sultan puis un atelier de batik authentique et un magasin d’objets en argent beaucoup moins intéressant.
C’est ensuite l’heure du déjeuner et nos cyclistes nous emmènent dans un endroit où l’on peut manger du poulet-riz very cheap. Finalement, il s’agit d’un resto halal qui ne sert que du canard et dans lequel on ne mange qu’avec les doigts. Augustin et Amandine ont adoré, le canard était trop chaud pour les doigts de Timothée.
Ensuite direction le marché aux oiseaux – et autres bestioles bizarres, tout le monde a bien aimé. Enfin, malgré les réticences de notre guide, nous allons dans la rue commerçante. Il doit attendre notre retour pour nous reconduire à l’hôtel. Ce qui devait arriver arriva : un des deux cyclistes était parti, tant pis pour lui, il n’aura pas le supplément qu’on avait prévu pour lui.
Le soir on dine dans un restaurant sympa, faute de places, nous dînons à genoux, c’était très bien, surtout la bière.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Visite de Borobudur

La veille, nous avions réservé un tour auprès de notre hôtel pour un circuit de 5 heures pour Borobudur, départ tardif 7:45, parce que normalement il se visite au lever du soleil, ce qui signfie départ à 5:00, ce serait pas des vacances. Nous avions précommandé notre petit déj la veille. Le numéro 3, celui avec la saucisse et l’oeuf au plat, a fait l’unanimité chez les enfants.

Le chauffeur arrive à l’heure et nous avons la voiture pour nous tous seuls.

A Borobubur, les adultes sont obligés de porter le sarong pour accéder au temple.

Au retour, nous négocions avec le chauffeur pour qu’il nous conduise avec nos bagages dans notre prochain hôtel, toujours à Yogjakarta.

Après un rapide déjeuner, il était quand même presque 15:00, nous allons au zoo pour voir.un dragon de Komodo pour de vrai, l’unique motivation de notre voyage pour Timothée. Et bien nous en avons vu 3, et plein d’autres animaux, dont des reptiles en grand nombre.

Aprés cette journée bien quelques minutes de DS et de tablette sont les bienvenues.

 

Posted in Uncategorized | 1 Comment

Journée de transfert (1)

Ce matin, lever 7:00, après une nuit pas très reposante. L’hotel était pile- poil sur le couloir aerien d’atterrissage, la clim faisait un bruit incroyable, (même en ventilation). Il y avait des groupes qui a mon avis faisaient la visite de borobudur au lever du soleil (douches très tot) et toujours les prières des mosquées vers 4h30. En plus c’était un hotel plutot crado, et les lingettes a la javel et le sac de couchage en drap étaient les bienvenues.

Petit dej avec noodles bien entendu, puis direction l’arret de bus pour prambanan (1h de bus environ).

Visite du temple, et a nouveau l’arret de bus direction solo. A la sortie du temple, Timothee shoote dans un morceau de bambou pourri, bourre de fourmies rouges, qui envahissent sa jambe en quelques secondes. Il se met a hurler, et a sauter en disant « ca pique, ca pique » rien de bien grave, on a fait descendre les indesirables, en remarquant que finalement son sac n’etait pas si lourd, car il avait encore beaucoup d’énergie pour crier et sauter. Deux secondes avant, il pleunichait car il etait fatigue de porter son sac, apres seulement 15 metres ….

Une heure de bus supplémentaire pour rejoindre Solo, un trajet en becak avec nos bagages – pas de photo mais ca aurait valu le coup.

Petit resto rapide, il était déja tard, puis piscine très demandée par les enfants. Laurent va prendre les billets de train pour Blitar, mais revient bredouille, les deux seules trains partent respectivement a 1:00 AM (! heure du mat) ou 2:00 AM ( pas beaucoup mieux). On avisera demain, mais ca sent le plan pénible avec plein d’heures de bus !!

 

Posted in Uncategorized | 2 Comments

Journée de transition (2)

Petit déj à l’hotel sans charme, (ibis) mais ca a le mérite d’etre conforme à nos standards. Nous avons largement profité du buffet international, et l’instinct des philippins renait: Augustin s’est régalé avec du riz gluant au poulet accompagné d’un pain au chocolat, puis s’est reservi avec des céréales au chocolat accompagnées de pommes de terre sautées et de saucisses. . .bref, tout le monde a tenu sans probleme jusqu’au thé vers 16h30.
Cette journée, pas grand chose d’autre que du voyage. La solution de repli au train étant le bus, nous nous rendons en taxi à un endroit réputé rassembler les départs de minibus. A peine arrivés un rabatteur demande au taxi notre destination, et nous route vers l’étale de notre voyagiste. Aprés quelques négociations nous avançons notre départ de 2 heures et nous avons le minivan pour nous tous seuls, avec quand même un petit supplément de 8€.
Finalement grâce à notre avantage au poids, dans certaines parties du trajet nous étions à 4500 rpm en 1ère, les 6-7 heures annoncées ont été réduites à 5h15 + 1/2 heure pour que notre chauffeur trouve l’hôtel. Mais quel hôtel ! un ancien palais javanais en pleine ville qui s’étend sur 20000 m2 environ, avec thé à la javanaise offert pour goûter. Cela dit, dans cet hôtel, l’eau chaude et l’eau froide sont inversées au robinet. Ce n’est pas très gênant, mais ça a permis aux enfants, pendant qu’ils attendaient l’eau chaude, d’observer comment couler l’eau. Pas de doute, nous sommes bien dans l’hémisphère sud.
A noter quand même dans cette journée, une bonne leçon pour Augustin. Avec le thé, un petit encas dans lequel il yb a une petit piment vert, Laurent explique qu’il ne faut pas le manger et Augustin s’ empresse de désobéir, il l’a regrété pendant une 1/2 heure.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Une journée à Blitar

Ce matin petit dej indonesien sauf pour Hélène qui a du mal a se faire au riz frit ou saucisses le matin, mais vu comment certains louchaient sur le pain au raisin, je pense qu’ il y aura de l’hésitation demain.
Ensuite, direction le volcan Kelud, en ayant loué une voiture avec chauffeur. Ce volcan est en activité, et l’accès est controlé pour n’y acceder qu’en periode securisée.
Arrivés sur le parking, nous avons descendu (puis il a fallu remonter!) 597marches pour atteindre la cascade d’eau soufrée. Nous sommes ensuite allés admirer le panorama, et pour ça nous avons monté 500 marches ( puis redescendu) pour atteindre le point de vue. Il ne nous restait plus que 150 marches pour aller voir le dome de lave qui date de 2007. Après ça, les enfants nous ont dit qu’ils préfèraient visiter les temples! C’est parfait, il y a le temple de Panataran prévu sur la route du retour!
De retour à la voiture, le chauffeur nous a sorti d’une glacière une assiette de fruits très appréciée.
Nous sommes passés par le temple de Panataran, puis par le tombeau de Sukarno.
Il faut préciser que le chauffeur nous faisait à chaque fois payer l’entrée pour 4, « parce que les jumeaux comptent pour 1″
Arrivée à l’hôtel vers 15 h : DS pour les enfants, pendant que Laurent se renseignait sur le horaires des trains pour Malang. Ensuite nous sommes allés tous ensemble acheter un petit carnet aux enfants pour qu’ils puissent eux aussi temir leur carnet de voyage. Comme toujours, on nous arrête pour nous demander si les enfants sont indonésiens et ils sont très surpris qu’ils ne le soient pas. Laurent reste à un accès internet pour pour charger des photos, et Hélène rentre avec les enfants à l’hotel en attirant les regards ( une blanche seule avec trois indonésiens ça ne se voit pas tous les jours!)
Il était l’heure du thé, mais rien de bien piquant aujourd’hui!
Pour le soir le resto selectionné sur le guide était fermé. Il était pourtant à 3 km de notre hôtel, et nos cyclistes du soir regrettent encore la négo, ils ne pensaient pas que c’était si loin!
On a trouvé un autre petit resto qui nous semblait sympa. On y a mangé nous tous pour 5€50 et on n’a pas pu tout finir! Retour à pieds au debut faute de becak et quand on en a trouvé un, nous sommes montés à 5 dessus attirant les regards et les rires. A l’hôtel, je crois qu’ils n’avaient jamais vu ça.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

En route pour le Bromo

Ce matin, Augustin n’a pas fini son riz au petit déj, ce qui a un peu inquièté ses parents. Ceux qui connaissent Augustin savent que, en bon philippin, il ne laisse jamais de riz. En fait il était en forme, et étant donné l’énergie qu’il a déployée pour être pénible, il était en grande forme – là encore certains savent à quel point il sait être pénible …
Notre guide nous attendait à la réception de l’hotel avec le chauffeur. Cette fois, c’est plutot un « maxi van »! ( 9 places) nous avonsfait la visite du temple de Singosari puis celui de Sumberawan ce qui signifie « sources du ciel » ce temple est situé en pleine campagne, au milieu des rizières. Il a un magnifique petit bassin qui sert aux ablutions avant les prières.
Nous sommes ensuite monté à 600 m d’altitude pour voir les plantations de thé et l’usine de fermentation (ça se fait la nuit pour qu’il fasse plus frais) et d’embalage.
Pour arriver à l’hotel, la route grimpait beaucoup, et il a fallu arrêter la clim pour pouvoir monter!
Arrivés à l’hotel, nous trouvons des chambres délabrées et sales. On révait presque de l’hôtel crado de Jogja. On a dormi tout habillé, et Augustin leur a laissé une trace sur le matelas.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Le Bromo et puis la route

Lever 3 h30. On avait convenu de 4h mais ils ont frappé à toutes les portes à 3h30.
Nous sommes partis en jeep équipés d’anorak loués la veille. Nous sommes arrivés sur la montagne bien avant le lever du soleil. Nous avons attendu dans le froid (on a choisi l’Indonésie pour avoir chaud. . ) que le soleil se lève. Ensuite nous sommes montés au sommet du Bromo, en marchant dans la cendre datant de l’éruption de novembre dernier. ( environ un métre de cendre) ce paysage lunaire nous faisait étrangement penser au Pinatubo ( volcan au philippines) En haut, on se trouve face au cratère. – immense trou- du fond duquel monte de la fumée par intermittence.
Il était environ 7 h 30 au retour de notre expédition et le petit dej fut bien apprècié.
Départ vers 9 h pour Sempal (6 à 7 h de route ) .Dina, notre guide nous explique que l’hotel où nous allons était « more simple » que celui que nous quittons. . .Ha! Dommage!
Sur la route, nous avons vu des plantations de tabac, des singes, la centrale électrique au charbon qui approvisionne Java et Bali, et nous avons déjeuné près de la plage. Sur la fin, la route resemblait plus à une piste tellement elle était defoncée par les camions et les glissements de terrain.
Notre hôtel se situait au milieu d’une plantation de café, et nous avons visité l’usine de préparation de grains de café avant torréfaction.
On nous explique que pour faire un très bon café, le kopi luwak, ils font appel à des « civettes » – petit animal qui ressemble à un raton laveur – qui mangent les grains de café en sélectionnant les meilleurs. Il suffit de les récupérer alors dans ses déjections !
Bien que la nuit tombait, les enfants ont voulu aller à la piscine et dans le bassin alimenté par une source chaude. Les garçons étaient très fiers d’être avec les hommes qui y fumaient en buvant leur bière.

Nous nous sommes fait servir le repas près de la piscine, c’était plus sympa qu’au resto.
Finalement, la chambre était correcte.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

L’ascension du Kawa Ijen

Lever 5h. (c’est quand les vacances?!)
En fait, nous étions réveillés bien avant, car beaucoup de personnes se faisaient réveiller à 3h30 et ils ne font pas ça discrètement.
Départ 5h30 pour le Kawa Ijeen. Il fait frais et il y a même de la buée sur le pare-brise. 45 min de voiture, 1 h30 de montée, (3km5 environ). Nous croisons des porteurs de soufre (et des singes!). Ils remontent du fond du cratère et descendent au point du déchargement environ 75 kg de soufre à la fois et sont payés 600 Rp par kg)
Arrivés en haut, le spectacle est splendide: immense lac de cratére en contre bas, duquel on extrait le soufre. Au sommet, un francais m’entend dire « Augustin » et lui demande si c’est lui qui avait écrit son nom dans la cendre du Bromo. Oui, c’était bien lui. Décidement, il y a beaucoup de francais en vacances en indonesie, et beaucoup font le même parcours que nous. (on a même croisé des personnes qui étaient dans le même avion que nous)
Nous avons déjeuné de retour à la voiture, et dans la « breakfast box » préparée par l’hotel, on découvre un mignon petit cafard! C’est le premier qu’on voit en plus d’une semaine, il était tout petit (on a connu plus dodu. . ) et j’étais surprise de ne pas en voir avant.
Sur la route de banyuwangi nous avons vu d’autres plantation de café (mais du robusta) des plantations de caoutchouc, et de canelle.
L’après midi, piscine à l’hotel. Plutot sympa l’hôtel. . N’ayant pas déjeuné, nous décidons d’aller prendre un goûter au restaurant de l’hôtel, et de profiter du WiFi. 

Et bien le WiFi ne fonctionnait pas, le Pc n’était pas connecté à Internet. Comme le manager était rentré chez lui, ils ne pouvaient rien faire. Même la menace « no manager, no payment » n’y a rien fait, enfin immédiatement …

Posted in Uncategorized | Leave a comment

8-8-2011 : en route pour Bali

Au petit déjeuner, le personnel nous regardait bizarement. Ils regardaient les registres, nous comptaient, le refaisaient encore une fois. Oui, nous avions une chambre pour 4 et nous déjeunions à 5. Mais depuis l’absence de WiFi de la veille, ils n’osaient rien dire. Ils ont fini par demander à Hélène combien nous étions ( il n’y avait que nous au restaurant!) et elle a tout de suite annoncé un extra breakfast à leur grand soulagement. Ils lui ont apportaient la note à elle, en évitant méticuleusement Laurent.
Nous sommes allés prendre le ferry pour Bali, environ une heure de traversée, suivi d’un « bemo » pour Denpasar (2h30 à manger de la poussière). À Denpasar, nous avons fait une pose casse-croute, avant de prendre un taxi pour Ubud.(1h encore!)
Nous nous trouvions dans un monde nettement plus civilisé, mais beaucoup trop touristique à notre goût.
Nous avions changé de fuseau horaire, et il nous restait donc moins de temps pour trouver une chambre, n’ayant pas réservé pour ce soir là. Il y a énormement d’hôtel à Ubud, mais il était déjà 17h30, et au bout de 7 ou 8 « sorry it’s full » on commencait à trouver nos sacs un peu lourds (surtout Timothée. . .)
Une personne nous a alors dit qu’elle avait une chambre « chez l’habitant ». Nous sommes allés voir, et nous avons décidé que c’était mieux que de passer la nuit dehors. On nous a même mis un extra bed assez large! Bon, il n’y avait pas l’eau chaude, et Augustin et Laurent ont eu un peu de mal …
Nous sommes maintenant sur Bali, ile majoritairement indouiste (shivaïque ;-) ) .Il n’y a plus indiqué la direction de la Mecque (kiblat) dans les chambres, mais surtout, nous n’aurons plus les prières de la mosquée en pleine nuit. (nous recupérons les coqs!)Ici, il y a des offrandes déposées un peu partout.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

9-8-2011 : deuxième journée a Bali

Après un petit déjeuner sur notre terrasse, au milieu d’un jardin magnifique comme le sont tous les jardins à Bali, nous sommes allés déposer nos sacs à l’hôtel, réservé depuis longtemps celui-là, pour le soir suivant. Ils étaient very sorry que nos chambres ne soient pas prètes (il était 9 heures!) et ont été ravis de savoir qu’on souhaitait juste déposer nos bagages et revenir dans l’après midi. On a eu droit au « welcome drink » et nous sommes allés faire une promenade dans les rizières. Nous sommes revenus par le marché (à touristes) d’Ubud, et nous avons fait comme tous les touristes : acheter quelques souvenirs que nous sommes certains d’avoir bien négociés. Ensuite, nous sommes rentrés à l’hôtel faire une après-midi piscine pour le plus grand plaisir des enfants.

Le soir, nous avons dîné devant des danses balinaises.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

10-8-2011 : en route vers les plages

Départ de l’hôtel, sac au dos vers 10h. En faisant le « check out » , on nous demande
- »the driver is already here? »
- »no driver, bemo! »
ça surprend dans ce genre d’hôtel.
En fait, après 400m en direction des bemos, on a négocié un taxi pour un prix qui nous semblait raisonnable, pour aller à Nusa Dua, station touristique de luxe. Sur plusieur km de côte, il n’y a que des hôtels grand confort. Le nôtre n’échappe pas à la règle, mais par chance est à dimension humaine.
Nous avons un cottage 2 chambres avec connecting door et jardin clos, tout près d’un petit bassin avec des tortues et des poissons chat, et bien sûr, Augustin y a poussé sa soeur pour savoir s’il ne s’agissait pas plutôt de pihranas…
Hélène flashe encore sur la salle de bain, en partie à ciel ouvert.
Nous avons fait une promenade en bord de mer vers le nord, puis piscine et plage. Le soir, pour le repas, on trouvait tous ces grands resto sans « authenticité ». Nous avons trouvé par hasard un « warung » qui a en croire leur tête n’avait jamais servi de touristes. Nous avons eu une portion plus qu’honnête pour un prix dérisoire, cuisiné à l’indonnésienne « pour de vrai ». En sortant, Timothée nous a fait remarquer que c’était le première fois qu’il finissait son assiette!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

11-8-2011 : on s’habitue au luxe

Petit déjeuner en bord de mer, encore une fois seuls au resto. Ici, les enfants de moins de 12 ans ont le breakfast offert. Je pense qu’après notre passage la réglementation va changer! . . .
Les enfants sont allés sur la plage pendant que les parents finissaient, et quand nous sommes allés les rejoindre Timothée avait le bas du short tout mouillé, donnant comme excuse que la mer était haute par rapport à la veille au soir! Il sécha pendant la promenade en bord de mer vers le sud, pendant laquelle nous avons vu plein d’écureuils.
L’après-midi, à la piscine, Augustin devient champion en plongeons, goûter pique-nique dans le jardin privatif (tartines de beurre de cacahuète au chocolat. . .)
Ensuite, sieste pour Laurent, DS pour les enfants, et massage pour Hélène.
Puis, piscine à nouveau (la mer était trop basse) puis ramassage de coquillage.
Nous sommes retourné dans notre petit « warung » pour le dîner, et comme tout endroit qui n’est pas fait pour les touristes, nous y avons vu un rat. Comme dit Laurent, c’est que la nourriture y est bonne! Ben oui. Timothée a encore tout mangé!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

12-8-2011 : une étoile de plus

Aujourd’hui, on change encore d’hôtel. Le check out se fait au plus tard à midi, on va en profiter encore un peu.  (surtout les enfants! ) ils sont passés de la piscine à la plage jusqu’à 11h, heure à laquelle on leur a demandé de se sécher. Augustin est décidemment sans surprise: presque sec, il n’a pas résisté à un dernier petit plongeon. . . .
Transfert d’hôtel en taxi. Pas le temps de poser nos sacs, on se retrouve avec le « welcome drink » entre les mains, mais c’est trop dur pour Timothée de faire passer par la paille les pépins des fruits de la passion (c’est vrai, pas très au point leur affaire).
Nous trouvons des chambres magnifiques! Les 2 prochains jours vont sûrement se passer dans des conditions difficiles ! …
Nous avons profité de la piscine, et sous pretexte de venir proposer un massage à Hélène, la réceptionniste est venue satisfaire sa curiosité. La question tombe au bout de 3 secondes: ce sont vos enfants? Non! C’est notre déjeuner! Ca devient un peu pénible.
La dernière fois, qu’on a posé la question à Laurent, on lui a dit « regarde toi, regarde les! comment c’est possible? Laurent a regardé le ciel en disant c’est comme ca. Là, on lui a tapoté l’épaule en regardant Hélène de travers et en disant « ben si tu y crois. . . »
Ensuite, un petit tour à la plage, où les enfants ont fait des châteaux, car c’était marée basse.
Pour le dîner, nous avons demandé à un taxi de nous déposer dans un resto simple, pas un truc pour touriste. Il a choisi un restaurant de seafood, « very clean ». Un peu trop clean pour nous. On a préféré aller quelques mètres plus loin, dans un endroit moins aseptisé, mais quand même. . .
Le soir, en laissant les enfants dans leur chambre, Augustin insiste pour qu’on essaie le téléphone de chambre à chambre, ce qu’on fait presque dès que nous rejoignons notre chambre. Personne ne nous répond. Laurent retourne voir les enfants, pensant que ca ne marchait peut etre pas, et qu’ils allaient attendre ou s’inquièter! En fait, ils dormaient déja tous les trois! Trop dures les vacances!

Posted in Uncategorized | 1 Comment

13-8-11 : une journée difficile!..

Journée difficile…
Nous sommes allés à la plage avec le service voiture de l’hôtel. Il fallait y aller le matin pour pouvoir se baigner dans de bonnes conditions : mer pas trop loin , soleil pas trop chaud
Après un petit tour dans les commerces pour acheter de quoi déjeuner dans notre cour près du jaccuzi (. . . ) nous sommes revenus avec la navette à touristes de Bali collection (la zone commerciale où nous avions fait nos courses).
Pique-nique à base de friandises au durian, beignets de crevettes au goût trop prononcé pour Hélène et même pour Augustin (plus étonnant)
Ensuite, piscine.
Nous avons dîné dans la rue. On a de base une portion de riz. Les plats sont prets dans une vitrine, et on montre ce qu’on veut rajouter au riz. Les enfants se sont régalés, mais Augustin nous a dit qu’il préférait le buffet du petit déj,car on pouvait se reservir! Et bien là, on lui a dit d’aller redemander ce qu’il voulait. Il n’a pas osé, mais ne s’est pas fait prier pour manger ce qu’il a demandé à Laurent d’aller chercher.
Je crois que maintenant on peut manger n’importe où.

Posted in Uncategorized | 1 Comment

14-8-2011 : fini le confort

Bon, il faut revenir à la réalité (dommage …).
L’hôtel suivant est plutôt spartiate, et là, c’est l’eau froide qu’il n’y a pas! (quand il y a de l’eau. . . L’électricité fait aussi parfois défaut!)
La piscine est grande comme un bassin et tellement sale que les lumières intérieures se voient à peine. Les enfants ont tout de suite dit qu’ils ne se baigneraient jamais dedans. C’est tant mieux, Hélène n’aurait pas voulu de toute façon!
Oui, mais que faire alors?
Nous sommes allés à la plage, c’est tout ce qu’il y a à faire, puis au marché de Badung où Hélène a retrouvé les bonnes odeurs des marchés de Manille. On comprend pourquoi elle préférait y aller tôt le matin, avant que le soleil n’en rajoute. Les enfants n’ont pas apprécié et ont été un peu dégoûtés quand on leur a dit que ce qu’ils mangeaient venait de là.
Ça ne leur a pourtant pas coupé l’appétit pour le soir.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

15-8-2011 : encore la plage !

Le petit déjeuner est à la hauteur de nos premières impressions sur l’hôtel : vraiment pas terrible. Service super lent, quantité microscopique comme diraient les enfants et en plus la deuxième tasse de café, même pas bon, coûte 15 fois le prix d’un café normal !!!
Nous n’avons pas fait grand chose autre que la plage. Laurent est allé se renseigner pour faire une sortie snorkeling.
Devant l’insistance de Timothée nous sommes retournés dans le petit warung, où il a pu commander son « nasi goreng ayam », celui qui est « trop bon » . Cette fois, le rat a bien faillit tomber dans le wok. . . Il a dû se cramer un peu le pelage au passage!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

16-8-2011 : la dernière journée complète

Nous avions décidé de faire une sortie snorkeling, puis d’aller sur l’île aux tortues.
Il faut partir assez tôt, pour ne pas griller, et rentrer se doucher avant de rendre les chambres.
Vers 7h30, Laurent et les garçons sont prêts à commander le breakfast, pendant qu’Hélène et Amandine vont au mini-mart juste à côté pour compléter le petit déjeuner trop léger pour les appétits d’ogre des enfants.

Nous avons attendu jusqu’à 8h20 pour être servi ! Et le serveur n’avait rien compris encore un fois ! Nous qui voulions partir à 8h30 au plus tard …
Nous sommes partis en bateau (après, bien entendu, les traditionnels questions sur les enfants. . . ), équipés de masques, tubas et palmes pour les plus grands, les garçons ayant des pieds trop petits – eux, ils avaient un gilet de sauvetage pour compenser.

Sur le site de snorkeling, Hélène saute la première, suivie d’Amandine, et de Timothée. Timothée panique, il n’a pas pied, on ne l’avait sûrement pas assez prévenu, il s’agrippe à Hélène, prêt à l’étouffer. En même temps, Hélène voit un bateau qui s’approche un peu vite d’Amandine. Elle prévient Amandine, qui panique elle aussi et vient s’agripper à Hélène … qui boit pas mal de bonnes tasses en essayant de se dégager des 2 paniqués tout en leur laissant la tête hors de l’eau!
Laurent est arrivé pour arracher Timothée à sa mère (déjà pas facile en temps ordinaire alors là!) pendant que 2 personnes d’un bateau d’à côté ont plongé et ont calmé Amandine, qui n’a plus voulu retourner dans l’eau.

Après, tout le monde -sauf Amandine- a vraiment apprécié admirer les poissons. Les garçons ne voulaient plus remonter sur le bateau. Augustin nous demande si on est obligé de venir jusqu’en Indonésie pour faire du snorkeling, ou si on peut en faire plus près de chez nous.
Nous sommes ensuite allés sur l’île aux tortues. Et les enfants ont beaucoup aimé.

Nous sommes rentrés à l’heure pour le check-out, et avons pris un taxi jusqu’à notre dernier hôtel, près de l’aéroport.
Ça sent la fin des vacances.
Il faut quand même tester la piscine, sur le toit de l’hôtel cette fois-ci, juste entre l’antenne satellite, celle de la télévision et les antenes relais des réseaux GSM. Mais tout à fait convenable.

Enfin, pour bien terminer nous sommes allés dîner sur la plage de la baie de Jimbaran dont les restaurants de poissons sont réputés dans tout Bali. Nous avons choisis nos poissons, crabes, langoutines et autres crustacés -vivants pour la plupart  - qui sont allés se faire cuisiner pendant que sirotions nos drinks sur la plage à la lueur des bougies. Ce fut un vrai festin pour tout le monde. Finalement, Timothée a préféré ce resto au warung!
Les vacances se terminent, demain on fait les sacs.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés