Une journée à Blitar

Ce matin petit dej indonesien sauf pour Hélène qui a du mal a se faire au riz frit ou saucisses le matin, mais vu comment certains louchaient sur le pain au raisin, je pense qu’ il y aura de l’hésitation demain.
Ensuite, direction le volcan Kelud, en ayant loué une voiture avec chauffeur. Ce volcan est en activité, et l’accès est controlé pour n’y acceder qu’en periode securisée.
Arrivés sur le parking, nous avons descendu (puis il a fallu remonter!) 597marches pour atteindre la cascade d’eau soufrée. Nous sommes ensuite allés admirer le panorama, et pour ça nous avons monté 500 marches ( puis redescendu) pour atteindre le point de vue. Il ne nous restait plus que 150 marches pour aller voir le dome de lave qui date de 2007. Après ça, les enfants nous ont dit qu’ils préfèraient visiter les temples! C’est parfait, il y a le temple de Panataran prévu sur la route du retour!
De retour à la voiture, le chauffeur nous a sorti d’une glacière une assiette de fruits très appréciée.
Nous sommes passés par le temple de Panataran, puis par le tombeau de Sukarno.
Il faut préciser que le chauffeur nous faisait à chaque fois payer l’entrée pour 4, « parce que les jumeaux comptent pour 1″
Arrivée à l’hôtel vers 15 h : DS pour les enfants, pendant que Laurent se renseignait sur le horaires des trains pour Malang. Ensuite nous sommes allés tous ensemble acheter un petit carnet aux enfants pour qu’ils puissent eux aussi temir leur carnet de voyage. Comme toujours, on nous arrête pour nous demander si les enfants sont indonésiens et ils sont très surpris qu’ils ne le soient pas. Laurent reste à un accès internet pour pour charger des photos, et Hélène rentre avec les enfants à l’hotel en attirant les regards ( une blanche seule avec trois indonésiens ça ne se voit pas tous les jours!)
Il était l’heure du thé, mais rien de bien piquant aujourd’hui!
Pour le soir le resto selectionné sur le guide était fermé. Il était pourtant à 3 km de notre hôtel, et nos cyclistes du soir regrettent encore la négo, ils ne pensaient pas que c’était si loin!
On a trouvé un autre petit resto qui nous semblait sympa. On y a mangé nous tous pour 5€50 et on n’a pas pu tout finir! Retour à pieds au debut faute de becak et quand on en a trouvé un, nous sommes montés à 5 dessus attirant les regards et les rires. A l’hôtel, je crois qu’ils n’avaient jamais vu ça.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>