10-08-2019 – le parc national de Penang

Lors de notre première journée à Georgetown, nous avions récupéré quelques infos auprès d’un centre d’information à propos du parc naturel.

Après un petit-déjeuner léger près de l’hôtel – le nôtre comme la plupart ici n’en sert pas – nous nous mettons en route vers le noeud d’interconnexion des bus à 5 minutes à pieds.

Par chance, le bus 101 qui conduit au parc, nous devance de quelques secondes. Nous le rejoignons au pas de course, et nous montons dans un bus climé mais bondé. Le temps de trajet annoncé par le chauffeur est d’1h, soit 30 minutes de plus que prévu.

Au fur et à mesure du trajet, le bus se vide pour n’être rempli sur les derniers arrêts que d’occidentaux.

Avant de prendre notre bateau pour les plages

Le plan initial était d’aller à pieds à la monkey beach mais on nous annonce que le chemin est fermé sur le dernier tiers. Nous pouvons en revanche aller jusqu’à la turtle beach mais pas question de s’y baigner à cause des méduses. Finalement, nous choisissons l’efficacité en louant les services d’un bateau. Il nous amène à turtle beach, nous y restons le temps de visiter la ferme des tortues et de faire quelques photos et nous repartons pour monkey beach.

Nous n’y avons pas vu de singes, mais nous nous sommes baignés.

Nous avions donné rendez-vous à 16:00 à notre capitaine pour le retour. Nous l’avons attendu un moment, puis nous avons appelé la boutique pour leur rappeler notre existence. Pendant ce temps, un petit gars qui vit sur la plage s’inquiétait de notre sort. En effet, l’orage menaçait et cela signifiait la fin des trajets en bateau. Alors, à chaque bateau qu’il voyait au loin, il s’enflammait en déclarant que c’était le nôtre. Il a fini par avoir raison.

Nous avons pris le bus de retour avec la plupart des voyageurs de l’aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *